Shirin Ebadi

Shirin Ebadi

Née en 1947 à Hamadan, Shirin Ebadi devient, après des études de droit, la première femme présidente du tribunal de grande instance de Téhéran. Lors de la révolution de 1979, elle doit renoncer à ses fonctions. S’engage alors son combat contre le régime, qui lui vaut d’être emprisonnée et menacée de mort. Prix Nobel de la Paix 2003, elle s’exile en 2009 en l’Angleterre. Elle est l’auteur d’Iranienne et libre (La Découverte, 2006) et d’un récit, La Cage dorée (L’Archipel, 2010 ; Archipoche, 2013).
 
Twitter Facebook Partager cet auteur

Ouvrages parus aux éditions de l'Archipel

Ouvrages parus chez Archipoche

Les éditions de l'Archipel
34, rue des Bourdonnais, 75001 PARIS

Suivez-nous Facebook Youtube Twitter

Presses du Châtelet Editions Ecriture Archipoche

menu
haut de page